L’institut, de Stephen King

Si j’ai déjà lu certains romans emblématiques de Stephen King ou vu des films adaptés de ses œuvres, je suis loin d’être une inconditionnelle de cet auteur, à qui j’ai tendance à trouver une plume ennuyeuse. Vous savez, le genre d’auteur qui va augmenter le nombre de pages de son roman en ajoutant des longueurs dont on se passerait et qui sont loin d’être indispensables à l’intrigue ou à l’ambiance.

Je ne m’étais pas laissée tenter depuis un moment et le pitch me plaisait bien, j’ai donc attrapé le livre et… eh bien je n’aurais pas dû.

Synopsis :

Au cœur de la nuit, à Minneapolis, des intrus pénètrent la maison de Luke Ellis, jeune surdoué de 12 ans, tuent ses parents et le kidnappent.

Luke se réveille à l’Institut, dans une chambre presque semblable à la sienne, sauf qu’elle n’a pas de fenêtre. Dans le couloir, d’autres portes cachent d’autres enfants, dotés comme lui de pouvoirs psychiques.

Que font-ils là ? Qu’attend-on d’eux ? Et pourquoi aucun de ces enfants ne cherche-t-il à s’enfuir ?

Aussi angoissant que Charlie, d’une puissance d’évocation égale à Ça, L’Institut nous entraîne dans un monde totalitaire… qui ressemble étrangement au nôtre. Le nouveau chef-d’oeuvre de Stephen King.

Mon avis :

Alors la mise sur un pied d’égalité avec Charlie ou Ça… D’emblée, non, pas du tout, loin de là.

Il faut déjà avouer que le coup du surdoué qui a des pouvoirs psychiques, c’est vu, revu et rerevu. J’avais tiqué un peu mais je me suis dit qu’avec sa réputation de maître du suspense, Stephen King était capable d’exploiter un cliché en y laissant une touche d’originalité, ou des éléments jamais vus.

Sauf que non ! Le coup de l’institut caché dont personne ne connaît l’existence est déjà difficile à avaler de base dans notre monde moderne, et s’ajoute au cliché de l’enfant surdoué avec des pouvoirs psychiques. Heureusement, tous les enfants de l’Institut ne sont pas des surdoués, la plupart sont juste nés avec ces capacités.

Cependant, le personnage de Luke Ellis manque de quelque chose, comme si pour accentuer le fait qu’il soit surdoué, l’auteur avait rendu les autres enfants bêtes, incapables de se poser les bonnes questions ou de s’organiser. Luke est un mini-adulte, avec des réflexions d’adulte et une maturité digne d’un cliché Hollywoodien de haut potentiel.

Au fil du roman, on apprend que l’Institut existe depuis de longues années, et rien n’explique réellement pourquoi il n’a jamais été localisé ou pourquoi jamais les enfants n’ont tenté de s’échapper. Autant je veux bien le croire pour les plus jeunes enfants, autant on y trouve aussi des adolescents, proches de l’âge adulte, théoriquement capables de comprendre la pleine mesure de leurs pouvoirs et leurs possibilités.

Et ne parlons pas du dénouement dont la crédibilité se rapproche du zéro absolu, exploitant là aussi le bon vieux cliché des autorités capables d’étouffer n’importe quelle affaire.

Bref, j’ai trouvé que l’Institut était loin d’être une oeuvre à la hauteur du Graaaaaand Stephen King, plus proche du ramassis de clichés sans saveur avec un peu de tension histoire de dire « Waaaaah il choque un peu quand même hein ! ». Tout est prévisible, du début à la fin. Si vous cherchez un bon Stephen King, ce n’est pas vers l’Institut qu’il faut se tourner.

S’il vous intéresse malgré tout, je vends ce roman sur mon compte Vinted (envoi sécurisé via Mondial Relay), par ici ! Il y a aussi plein d’autres romans, majoritairement SF, Fantasy, Young Adult 🙂

Publié par Une Rousse studieuse

Une jeune rousse qui essaie de suivre son chemin tranquillement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :